Keltia III : Mynydd Baddon

Tous les sujets du forum [Tables de jeu - Campagnes] expirés
Avatar de l’utilisateur
Alhgahorïodh
Membre bienfaiteur
Membre bienfaiteur
Messages : 918
Inscription : 18 sept. 2013, 16:55
Localisation : Toulouse

Keltia III : Mynydd Baddon

Message par Alhgahorïodh » 06 sept. 2015, 19:54

Image
Cliquez sur l'image !

"Tôt il se leva, au point du jour,
Pour un combat de lance devant le front.
Une brèche, une percée flamboyante,
Comme un sanglier il chargea la colline.
Il étais courtois, il était grave.
Féroces étaient ses noires lances."
Aneirin, Y Goddodin LXX

Que serait l'histoire d'Arthur Pendraeg sans ses fameuses batailles ? Celle de Mynydd Baddon apportera paix et prospérité à Ynis Prydein, et mènera au couronnement du Haut-Roi de l'Île des Braves. De nombreuses péripéties attendent nos héros !


Le voilà ! Le troisième volet de la saga Keltia ! Maintenant une habitude d'ouvrir mon année de jeu de rôle avec ce jeu. Ce volet est la suite de Keltia II (2014/2015) ! Il y a deux (ou trois) places qui se sont libérés et si certains veulent se risquer dans cette campagne, ils le peuvent... :twisted: Cependant l'accès à cette campagne sera interdit aux participants du Keltia I de l'an 2014/2015, qui d'ailleurs ne reprendra qu'en janvier ou février au retour de Fofeu.

Nombre de joueurs maximal : 6
Système de jeu : d10 explosifs
Créneau : jeudi semaine B
Table : fermée (spectateurs autorisés, pouvant incarner des PNJs)
Joueurs inscrits :
  • BeOwl (Owlydd : barde)
    Dechtrul (Wren : espion)
    Nex (Rhosyn : cymbrog)
    Mat (Madoc : forestier, pen teulu de Caer Rhian)
    Sayku (Cadwgawn : cymbrog)
    Sylvhem (Selwyn : mage)
Dernière modification par Alhgahorïodh le 25 nov. 2015, 10:55, modifié 4 fois.
Burn your heart with life!

Avatar de l’utilisateur
Alhgahorïodh
Membre bienfaiteur
Membre bienfaiteur
Messages : 918
Inscription : 18 sept. 2013, 16:55
Localisation : Toulouse

Re: Keltia III : Mynydd Baddon

Message par Alhgahorïodh » 23 oct. 2015, 15:17

Après un éprouvant voyage dans le Vieux Nord, le forestier Madoc, sa femme Heledd, et ses compagnons de voyage Selwyn, Merialan et Cenwyn reprirent le chemin du sud d'Ynis Prydein. Ils furent rejoints par Gawain ap Ludd après la mort, quelque peu suspecte, de sa sœur.
Malgré les échecs pour convaincre les chefs du Nord de se rallier à Arthur, les héros ont fait une rencontre hors du commun : une femme d'apparence picte, accompagnée de plusieurs guerriers, leur fit un cadeau divin... Une bannière brodée par le Peuple du Vent, qui d'après les légendes, décuplerait les forces de l'armée la brandissant sur le champ de bataille.
Mais une autre rencontre viendra ponctuer leur voyage. Un ancien ami, Accolon, leur confiera un message. Idriss, le père de Madoc, reconnaît enfin la filiation et veux le rencontrer. Le seigneur convie alors le groupe à Caer Rhian, une petite ville à la frontière du Powys et du Gwynedd.

Madoc et ses compagnons se rendirent donc jusque la ville, mais arrivés à Deverdoeu, Merialan abandonna le groupe pour rentrer chez lui, à Caer Lyr.
Une fois les trois derniers héros et Gawain parvenus à Caer Rhian, ils firent la connaissance de la réelle famille de Madoc. Et Idriss, entouré d'autres fils et frères punis par les Dieux de leur simple existence par divers handicaps, proposa à Madoc de prendre la tête de son teulu.
Et Madoc, après diverses réflexions, aidé dans ses choix par sa femme et ses compagnons, accepta de prendre sa place au sein de la ville.

Un festin fut organisé à l'occasion, et ce fut le moment idéal pour rencontrer quelques personnalités de l'entourage d'Idriss.
C'est ainsi que les cymbrogi Cadwgawn et Rhosyn furent rencontrés. Le premier était un vétéran, encore puissant malgré son très grand âge, il dirigeait, d'une certaine façon, les cymbrogi d'Idriss. La deuxième surprenait déjà par sa qualité de femme, mais aussi par ses talents impressionnants pour une personne de son âge, que ce soit au combat qu'à cheval.
Madoc fit également la rencontre de Wren et Owlydd. Le premier était un espion, membre des Corbeaux, depuis quelques années au service d'Idriss. Et le second était un barde qui chantait diverses légendes et histoires depuis dix ans entre les murs du fort.

Mais la joie de ce festin fut gâchée par un terrible événement. Alors que tout le monde se reposait, Heledd tomba soudainement malade, au point de cracher du sang. Madoc appela des secours mais nul ne sut diagnostiquer la pauvre femme, qui alors, s'évanoui. Mais le barde Owlydd tenta, sous les yeux de la prêtresse Cenwyn, d'utiliser l'Awen pour raviver la souffrante. Ce fut une réussite au premier abord. Mais Heledd ouvrit les yeux, ils brillaient d'un bleu que l'on associerait à une quelconque divinité, et elle hurla :

"Je suis la Déesse !"

Et d'un bond, la femme, jusque là innocente et souffrante, sauta au cou de Cenwyn et lui arracha la trachée d'un mouvement sec et violent ! Rhosyn tenta de contrôler la folle, et la plaqua au sol. Mais il était trop tard, la vie avait définitivement quitté le corps de la prêtresse.
Heledd revint bien vite à ses esprits, la mémoire vidée de ce qui venait de se dérouler, et le corps vidé des maux qui l'assaillaient. On convoqua sur-le-champ un druide de passage au fort. Il fit un bref examen de la situation et ordonna le bûcher du corps de Cenwyn. Les gens lui obéirent dans la foulée et le corps fut brulé en pleine nuit, à la lueur des torches et des étoiles.

Sans nouvelles d'Arthur ou de Myrddin et attristés de cette perte, Madoc et Selwyn décidèrent de rester à Caer Rhian quelques temps.
Ils passèrent donc un temps à s'exercer à diverses choses. Ce fut aussi l'occasion pour eux de faire plus ample connaissance avec les cymbrogi Rhosyn et Cadwgawn, l'espion Wren et le barde Owlydd.

Mais durant le séjour, Heledd contracta un terrible mal, peu à peu, sa peau se transformait en pierre. Et les divers examens du druide (devenu local), ne parvinrent pas à estimer la source du mal. Mais le messager divin consacra ses journées à entretenir et surveiller la santé de la femme. Madoc et Heledd prirent alors la décision de se marier définitivement, Heledd ne voulant mourir sans être réellement mariée.
Les épousailles furent sobres et se déroulèrent en l'absence de la famille d'Heledd.

Et Idriss convoqua, le 15 juillet 485 du calendrier romain, son fils, Selwyn, et quatre de ses hommes (et femmes) de confiance. Un village non loin, du nom de Halygain, souffrirai de la succession de leur chef de façon inquiétante.
Volontaire, le groupe partit le lendemain à l'aube pour le village en question, et y parvinrent en fin d'après-midi. Ils firent la connaissance de Cadell ap Tegvan, le nouveau chef du village, qui a succédé à son père après que l'on ai empoisonné ce dernier. Il leur parla de pirates irlandais et de fantômes dans les mines. Cadell accusa aussi deux familles du meurtre de son père, la famille de Tadd ap Brynmor et celle de Neirin ap Rhodri.
Alors que le groupe se sépara, Madoc resta avec Cadell pour discuter de tout et rien et jauger le nouveau chef sur ses capacités. Wren et Owlydd se rendirent à la taverne du village dans l'espoir d'y apprendre quelques rumeurs et anecdotes sur les familles incriminées par Cadell, ou sur l'ancien chef et son fils. De son côté, Cadwgawn, enragé par la présence d'irlandais, décida de leur rendre leur monnaie et prit la direction du nord. Enfin, Rhosyn et Selwyn se rendirent à la mine pour enquêter sur les récents incidents.

Le groupe réussi à récolter nombre d'informations, et il leur semble maintenant évident que Cadell a tué son père pour prendre sa place. Mais ils se questionnent encore sur Tadd, qu'il n'ont pas encore rencontré, et sur celui qui prendra la suite, une fois Cadell destitué...
Burn your heart with life!

Dechtrul
Membre bienfaiteur
Membre bienfaiteur
Messages : 23
Inscription : 17 sept. 2015, 18:17

Re: Keltia III : Mynydd Baddon

Message par Dechtrul » 15 nov. 2015, 16:13

Après une longue discussion sur l’avenir de Cadell, sur la recherche d’un nouveau chef de village et sur la traque du tueur de Tegvan, nos 6 compagnons prirent la direction d’un repos bien mérité.
Durant la nuit Owlydd se réveilla et sentit une présence dans le dortoir. Il remarqua un homme penché au-dessus de son ami Wren prêt à lui trancher la gorge. N’écoutant que son courage il tira son épée de son fourreau et cria pour déstabiliser leur visiteur et réveiller ses compagnons. L’espion ouvrit les yeux et esquiva le coup porté par son assaillant tandis que Madoc prit le premier objet qui se trouvait à proximité, son bouclier, et le lança sur cet étranger. Le bouclier fendit l’air et frappa l’ennemi en pleine tête, le projetant au sol. Selwyn éclaira, grâce à la magie, la chambre pour mieux voir qui était l’assaillant et pour mieux le maîtriser. Wren qui se battait au corps à corps pour désarmer son exécuteur, et profitant de cette lumière magique, remarqua que cette personne n’était autre que Cadell. Aidé de Cadwgawn, énervé par cette intrusion nocturne et cette attaque en traitre, nos amis parvinrent facilement à contrôler et à neutraliser ce lâche. Ils décidèrent alors de l’interroger et, grâce à un sort de vérité, leur hôte avoua le meurtre de son père mais aussi qu’il les avait espionné durant leur discussions et décida de les tuer pour éviter que nos compagnons ne révèlent son terrible secret.
Sous les ordres de Madoc et sur les conseils de Selwyn le petit groupe prit la direction des mines accompagné de Cadell pour tout dévoiler au fantôme de Tegvan. Ils descendirent alors sous terre et retrouvèrent facilement le spectre. Le mage et le barde expliquèrent la vérité sur l’identité de son meurtrier. Sachant que son assassin sera puni, le défunt chef du village pu partir en paix. Nos amis remontèrent à la surface lorsqu’un bruit suspect les intrigua. Ils découvrirent, cachée derrière un mur, une personne qui les suivait depuis un petit moment. Cet homme se présenta sous le nom de Tadd, chef de la garde de Halygain. Madoc expliqua la situation à ce prétendant au titre de chef du village et cet homme proposa d’aller en discuter chez lui ; ils laissèrent alors Cadell dans les mines sous la surveillance de Cadwgawn. Après une courte discussion avec Tadd sur ces qualités de chef et le fait que demain il faudrait avertir les habitants du jugement du vil assassin, nos amis prirent la direction d’un repos bien mérité.
À leur réveil, en fin de matinée, ils se rendirent compte que le chef de la garde commençait à rassembler les villageois sur la place du village. Nos compagnons se préparèrent pour le jugement qui fut vite réglé. Le verdict fut la mort, empoisonné par le même ingrédient qui servit à tuer son père, la belladone. S’ensuivit alors la décision de choisir un nouveau chef de village. Madoc proposa alors de déterminer qui serait capable de défendre le village des irlandais. Neirin, un des prétendants au poste de chef, s’avança et s’exclama que les pirates ne seraient plus un problème, en disant qu’il les avait payé, pour faire tomber Cadell, et vu que leur mission étais accomplie, ils rentreront chez eux. Nos compagnons proposèrent Tadd, qui avait vaillamment organisé la défense du village lors des raids des irlandais. Neirin se retira alors de la course au trône et laissa le chef de la garde devenir le dirigeant du village. Après les réjouissances et le serment fait à Idriss, Neirin, suivi de Madoc et Cadwgawn , alla prévenir les pirates qu’ils pouvaient lever le camp et rentrer chez eux. Le cymbrog en profita pour demander un duel contre le plus fort des guerriers irlandais, et le remporta rapidement avec panache. Pendant ce temps Selwyn et Owlydd recherchèrent la petite fille, qui avait donné l’indice sur la suspicion de Cadell , ils la trouvèrent et expliquèrent à ses parent qu’elle avait des liens avec la magie et qu’il fallait la prendre pour l’éveiller a la magie, l’éduquer sur son utilisation. Ils proposèrent alors de la surveiller et de l’amener en Avalon ou elle pourra s’épanouir. Les parents de l’enfant acceptèrent et c’est avec la petite Aélis que nos compagnon reprirent la route direction Caer Rhian
De retours chez Idriss la troupe fit son rapport, prit des nouvelles de Heledd, dont l’état était devenu stable, puis se reposèrent quelques jours. Une nuit Selwyn entra en contact avec Myrddin, dont il était sans nouvelles depuis plusieurs semaines. Ils discutèrent sur la situation et notre mage fut mis au courant des nouvelles, peut réjouissantes, des différents fronts. Il expliqua, au matin, à Madoc et Idriss que Arthur était en combat à Caer Ceri et que sa mère, Eygir, avait quelques soucis a Caer Guricon à propos de la disparition d’une de ses suivantes, Gwenhwyffar, fille de Gorgyfan, seigneur de Caer Orgyfan, qui préfère suivre le père d’Arthur que ce dernier. Sous les conseils et l’accord de son père Madoc et ses nouveau compagnons, décidèrent de prendre une partie de l’armée de Caer Rhian pour partir vers Caer Guricon. La troupe se prépara à partir tandis que l’espion alla chercher des informations sur Gorgyfan. Nous les retrouvons le jour de leur départ au retour de Wren qui apporte de mauvaises nouvelles sur cet épineux problème.
Un esprit ouvert est comme une forteresse, au herse levée et sans garde.

Avatar de l’utilisateur
Alhgahorïodh
Membre bienfaiteur
Membre bienfaiteur
Messages : 918
Inscription : 18 sept. 2013, 16:55
Localisation : Toulouse

Re: Keltia III : Mynydd Baddon

Message par Alhgahorïodh » 15 nov. 2015, 21:24

Sayku24 a écrit :
Kritical Sayku a écrit :Manque de détail
nul

4/20
:P
Et oui Dechtrul, le Kritical Sayku est un professeur sévère.

Mais d'ailleurs, quel est le numéro du Kritical Sayku ? Est-ce le Sayku19, le Sayku05, ou un autre ? ... Mystère...
Burn your heart with life!

Avatar de l’utilisateur
Sayku24
Membre
Membre
Messages : 1397
Inscription : 18 sept. 2013, 10:14
Localisation : chez moi

Re: Keltia III : Mynydd Baddon

Message par Sayku24 » 15 nov. 2015, 21:53

Alhgahorïodh a écrit : Mais d'ailleurs, quel est le numéro du Kritical Sayku ? Est-ce le Sayku19, le Sayku05, ou un autre ? ... Mystère...
Hé bien, vous auriez pus le savoir ... si vous aviez suivit un certain post et que vous aviez tentez de le remplir ... :)

Avatar de l’utilisateur
Alhgahorïodh
Membre bienfaiteur
Membre bienfaiteur
Messages : 918
Inscription : 18 sept. 2013, 16:55
Localisation : Toulouse

Re: Keltia III : Mynydd Baddon

Message par Alhgahorïodh » 17 nov. 2015, 14:22

Bon, j'ai trouvé le Sayku4, ça s'est fait. :)

Et voilà pour la prochaine séance :

Image

Do you #GetHype ?

Edit : et on reverra certains points de règles, décidément certaines choses ne sont pas claires. Mais voilà que ces corrections devraient être utiles, cohérentes, et je l'espère définitives (j'en ai marre de relire les règles pour m’ôter des doutes).
Burn your heart with life!

Avatar de l’utilisateur
nexi
Membre du Conseil d'Administration
Membre du Conseil d'Administration
Messages : 83
Inscription : 10 sept. 2015, 23:22

Re: Keltia III : Mynydd Baddon

Message par nexi » 18 nov. 2015, 22:52

moi j'ai beaucoup aimé ton résumé merci Dechtrul car n'étant pas un personnage très impliquer dans la politique mais plutot dans la partie combat je n'avais même pas compris le contexte géopolitique dans lequel on se rendait. moi j'ai beaucoup apprecié :D

Avatar de l’utilisateur
Sayku24
Membre
Membre
Messages : 1397
Inscription : 18 sept. 2013, 10:14
Localisation : chez moi

Re: Keltia III : Mynydd Baddon

Message par Sayku24 » 20 nov. 2015, 18:59

j'ai supprimer quelques vieux post afin que les résumer soit tous ensemble :)

(c'bien plus classe ;) )

Avatar de l’utilisateur
Sayku24
Membre
Membre
Messages : 1397
Inscription : 18 sept. 2013, 10:14
Localisation : chez moi

Re: Keltia III : Mynydd Baddon

Message par Sayku24 » 20 nov. 2015, 19:59

Et juste pour vous :

J'ai pris un gros TXT (merci notepad++) avec 3799 nom d'origine celte que j'ai épuré, trier, unifier, travailler BREF
Il m'en reste 1475 nom valide (et si vous en douté, y a Myrddin dans les noms d'origine divers, alors ça valide tout !!)

Je vous met le lien ici :
GDOC \o/

Et je vous invite a remarquer un détail qui n'est pas anodin, il y à le nom de Gwilherm Dedans \o/
dire qu'on chercher un nom à Svyvy depuis tout ce temps, mais celui là est fait pour lui !!


plu sérieusement, le tout étant regrouper celon le pays d'origine, on y apprend donc que :
Cadwgawn, Amerawdwr ainsi que Selwyn sont des noms gallois (Yeah \o/) et les autres ne sont pas des noms existant. (pff, aucun honneur :P)


La version "Femme" arrive prochainement, ce ne sont hélas que des noms masculin :P
Allez, à dans 6 mois, le temps de finir :P


PS : les noms originaire de "bretagne" sont certifier incorrecte ... c'est un peu la case détritus ou n'importe quoi arrive ... mais vous pouvez y trouver du bon ... peut-être :P

Brutal

Re: Keltia III : Mynydd Baddon

Message par Brutal » 20 nov. 2015, 20:45

Y a mon prénom :roll: Et avec le bon pays en plus.
Normal, tu vas dire:)

Répondre

Revenir à « Propositions de campagnes »