Cinquième Nuit : Mardi 19 Avril 2016

Campagne Rêves de Cristal lancée par Philooz.
Avatar de l’utilisateur
Philooz
Membre
Membre
Messages : 773
Inscription : 05 sept. 2013, 10:27
Localisation : Aveyronnais et fier de l'être.
Contact :

Cinquième Nuit : Mardi 19 Avril 2016

Message par Philooz » 23 mars 2016, 10:12

Joueurs inscrits pour la partie du 19/04/2016 :
- Otahe ( journal validé)
- Dechtrul ( journal validé)
- Fenris ( journal validé)
Image

« Si vous voulez réussir, sachez ce que vous faites, aimez ce que vous faites et croyez en ce que vous faites. »

Avatar de l’utilisateur
Hanash
Membre du Conseil d'Administration
Membre du Conseil d'Administration
Messages : 104
Inscription : 02 oct. 2013, 17:30

Re: Cinquième Nuit : Mardi 6 Avril 2016

Message par Hanash » 30 mars 2016, 20:06

De plus en plus étrange. Hier, au travail, je me suis demandé ce que devenais le gardien, s'il était un voyageur, et plus important, que faisait-il. J'ai l'impression qu'à force, mes rêves deviennent ma réalité, et la réalité des rêves.
En parlant de rêves, je n'en fais presque plus. Je peux passer deux semaines sans rêver, et d'un coup, LE rêve.
Je devrais peut-être en parler à mon psy. Mais le prochain rendez-vous n'est que le mois prochain. Tant pis, il me faudra attendre.

Quatrième rêve : Petite balade au clair du jour

Le ciel, bleu. Quel beau bleu d'ailleurs. Je ne crois pas avoir vu, en vrai, un ciel d'un tel bleu. Je n'arrive pas à le décrire. Il est juste, bleu. C'est le seul mot que je trouve pour le décrire. Et cette sensation de chu... Ah bah non. Cette fois ci, pas de chute. Étrange.. Je regarde autour de moi, les autres sont là, mais on n'est que 3 aujourd'hui. Mais nous sommes tous sur la plateforme. Je me lève donc, prêt à attaquer ce voyage. Mais quelque chose est différent. L'ambiance autour de nous semble bien plus... calme, relaxante. J'entends presque le bruit d'une plage, et la chaleur du sable sous mes pieds..
Bien sûr, comme d'habitude, pas de gardien en vue. Cependant, il y a un hamac, avec un petit panneau annonçant son absence. Ce n'est même plus surprenant. Mais il ne m'en faut pas plus pour sauter dans le hamac, m'y allonger, et profiter.
En fermant les yeux, et en les réouvrant, je me retrouve face au petit vieux de la dernière fois. Même si j'ai du mal à m'en souvenir. En regardant tout autour, je vois les autres apparaître à coté, quand je ne les regardait pas. Comme s'ils jouaient au "Vous m'voyez, vous m'voyez pas. Vous m'voyez pas, vous m'voyez". En discutant avec le petit vieux, je me rends compte que le temps est une notion bien particulière dans le rêve. En effet, après avoir passé deux semaines à dormir sans rêver, ici, il ne s'est écoulé que quelques secondes. Notre guide nous amène donc à un embarcadère, qui est donc son fameux "port". Sur le ponton, nous apercevons une amarre, autour de laquelle est enroulée une corde. Michaël propose donc que l'un de nous s'y attache, et saute pour regarder ce qu'on peut y voir. Je m'enroule donc de cette corde, et m'assurant que mes camarades tiennent bien celle-ci, je saute dans le vide.
Et c'est ainsi que je me suis rendu compte que la corde était assez longue, mine de rien. Une fois en bas, et la corde raidie à la verticale, j'ai pu observer le dessous de l’île. C'est magnifique, exactement comme je l'imaginais. C'est le dessous parfait d'une île volante. Des pointes descendantes, des morceaux de roc volants en suspension sous l'île... Certains diraient que cela ressemble au dessous d'une motte de terre. En soit, ce n'est pas faux, mais un peu réducteur.
En regardant autour, j'ai pu apercevoir un bateau traversant les nuages, et arrivant vers notre île. J'indique donc aux autres de me remonter, afin de leurs signaler l'arrivée du vaisseau. Mais je n'ai eu besoin de ne rien dire, le vaisseau était déjà là quand je suis remonté.

Le coup de la traversé étant peu onéreuse, nous décidons de payer et d'y aller. En explorant l'immense navire sur lequel nous voyageons, nous avons pu passer le temps, afin d'arriver à destination, une ville typée mécanique/steampunk. Une chose remarquable sur cette île-cité, mis à part les engrenages présents en permanence, est son immense observatoire, situé en plein coeur de la ville. N'écoutant que notre curiosité, nous nous y dirigeons. Une fois sur les lieux, nous apprenons qu'il s'agit d'un observatoire-librairie, même si les livres sont plus présents que les instruments. Nous arrivons à rentrer, après quelques négociations, et explorons ce vaste lieux. Des livres, partout, encore et encore. Il y a même des livres sur des livres, parlant d'autres livres ! Il est assez facile d'y perdre, entre toutes ces pages...
Après quelques temps, nous nous retrouvons, et tentons d'effectuer nous même nos recherches, sur notre mission. Après quelques essais, en vain, Erwan s'est retrouvé bloqué, ne pouvant bouger ni parler. Impossible de le pousser, nous y perdions des éclats de cristaux en l'approchant. Et après quelques temps, il a disparu. Je suppose qu'il s'est réveillé, mais sans vraiment pouvoir en être sûr...

En se regardant, avec Michaël, nous nous sommes dit qu'aller nous reposer ne serait pas une si mauvaise idée, vu l'état dans lequel nous étions, et ce qu'il pouvait nous arriver. Nous avons donc trouvés une auberge, et avons piqué un bon somme.
Au réveil, le jour s'était levé. Je voulais aller faire un tour au temple de l'Orinime, pour pouvoir m'ancrer, mais aussi tenter d'avoir des renseignements. Sur la route, on croise Erwan, qui semble épuisé. Je lui indique la route de l'auberge, visiblement il veux se reposer, je me demande bien pourquoi.

En discutant avec quelques personnes au temple, Michaël a pu croiser la princesse de la capitale, au détour d'une ruelle. Je ne sais pas de quoi ils ont pu parler, mais tout est qu'on a désormais l'accès total à la bibliothèque (Nous n'étions limités qu'aux premiers étages, quelques peu basiques).

Après de nombreuses (autres) recherches, le retour d'Erwan et beaucoup moins d'expérimentations, nous trouvons une piste. Nous avons un nom. Plus particulièrement, un glyphe. Nous cherchons donc le nexus, et le trouvons sans trop de difficulté. A peine la porte passée que le décor changeait radicalement. Adieu engrenages, pistons et roues dentées, bonjour sable, sable, et sable. Quelques morceaux de pierres semblent dessiner des ruines, mais nous n'avons sous les yeux que du sable, de la poussière, et la lumière du soleil qui se reflète sur cette étendue blanche. Au loin, d'autres ruines, un oasis, et une petite ville.
N'écoutant que mon désir d'exploration, je me suis imaginé devenir un oiseau, et m'envoler au loin, avant de me retrouver... Par terre, à coté de mon lit.

Dechtrul
Membre bienfaiteur
Membre bienfaiteur
Messages : 24
Inscription : 17 sept. 2015, 18:17

Re: Cinquième Nuit : Mardi 5 Avril 2016

Message par Dechtrul » 30 mars 2016, 21:00

Encore une fois un rêve étrange. Je ne comprend pas pourquoi ni comment mais nous revenons encore sur cette plaque au beau milieu du ciel. Cette fois ci le ciel étais bleu le soleil nous chauffés la peau et un transat avec un mot nous attendais. Ce mot étais du guide et disais qu'il n'étais pas là, comme si on avais pas remarqué. Je décida alors de lui laissais un mot pour qu'il revienne la prochaine fois.

Cette fois si nous étions trois erwan, Emanuel et moi. Après s'être allongé sur le transat nous apparumes dans la forêt ou le viellard nous attendez. Pour lui il ne s'étais écoulé que quelques secondes tandis que pour moi j'avais vecu deux longues semaines . Nous le suivimes jusqu'à un ponton. Il n'y avais rien devant nous, juste le vide. Nous patientâmes un petit moment avant l'arrivé du ferry.

Nous montames à bord et commencâmes à nous balader sur le pont. Après quelques temps, et un grand n'importe quoi de ma pars, nous arrivâmes à une ville active, faites de rouages et d'engrenages. Nous avions besoin d'informations pour notre quete, nous decidames ensemble de partir vers la bibliothèque du coin. En cherchant bien nous trouvames une grande tour; c'étais elle le puits de sagesse de cette ville. Nous rentrames à l'intérieur sous la surveillance de trois garde et d'un vieil homme. Durant nos recherches mes amis lancèrent des sort sur les livres, n'en ais encore pas la moindre idée de comment il font n'y même pourquoi, quoiqu'il en soit ceci avais fais apparaître une vision, mais en contre partis cela avais épuisé notre amis erwan, qui fut dans l'incapacité de faire le moindre mouvement. On ne comprenait pas pourquoi mais son corp bougeas tout seul. Il agressas alors un garde qui répliqua et le tua sous nos yeux. Choqué par tour ce tumulte je pris la direction de l'auberge la plus proche, ou Emanuel me regeoignis, et nous decidames de prendre un repos bien mérité M.

A notre reveil erwan étais de retour à la taverne: épuisé mais soulagé, que lui était-il arrivé? Je ne le savais pas. Comment était-il revenu, étais ma plus grande question. Tandis que Erwan dormais, Emanuel et moi explorâmes cet étranges cité pour avoir des réponses à propos de la vision vu "hier". Durant nos perigrination je rencontra, dans une petite ruelle, la princesse de ce monde. Après un brève échange et un topo de la situation, elle me mis sur la piste de 5 artefacts légendaire, et me donna un laisser passer pour accéder à tout le bibliothèque. Je retrouva mes amis et nous primes la direction de la tour du savoir. Cette fois ci nous pûmes accéder à toutes les section de ce bâtiment. Erwan trouva un livre parlant d'un des 5 artefacts tandis ,que moi, je trouvais un livre mystérieux pouvant prédire l'avenir d'un "scenarion" semblable a nos aventure. Après une rapide discution de nos trouvaille, nous primes la direction du nexus et partîmes dans un territoires désertique et sans vie. Puis je me reveilla.

Depuis mon troisième reveil je me pose un tas de questions: - Mes amis existe dans la vrais vie comment ce fait-il qui soit toujours dans ces rêves?

- comment se déroule le temps dans ce monde?

- et enfin ce monde est-il réel ou est-ce vraiment un rêve?
Un esprit ouvert est comme une forteresse, au herse levée et sans garde.

Fenris
Membre bienfaiteur
Membre bienfaiteur
Messages : 11
Inscription : 05 janv. 2016, 15:52

Re: Cinquième Nuit : Mardi 5 Avril 2016

Message par Fenris » 31 mars 2016, 12:07

Le rêve commença, plus ou moins comme d'habitude, au début nous tombons puis nous arrivons sur une plateforme ou ce trouvait habituellement le gardien. Mais cette fois encore il n'est pas la, en revanche il as eu la sympathie de nous prévenir (un mot laisser sur un transat). Comme d'habitude nous atterrissons de manière étrange a l'auberge auprès du vieil homme que l'on venait a peine de quitter pour lui ( 2 semaine c’était écoulé le temps que l'on revienne). Nous embarquons peu après sur le ferry qui arrivas, il nous déposa dans une ville bien étrange entièrement faite de pièce mécanique. Nous allons de suite chercher les informations dont on avait besoin en un rien de temps nous identifions la grande tour de la ville comme étant une bibliothèque. L’accès total a la bibliothèque nous est bloque cependant il nous laisse chercher dans une partie ouverte aux publique. En ce renseignant j’essaie quelque sort pour pouvoir avancer plus vite mais malencontreusement cela me coutas plus cher que ce que j'avais prévu. Je tombe ainsi dans un état étrange je n'arriver plus a bouger, jusqu'au moment ou je me mis a agresser un garde non loin, j'essaye de me déplacer a l'aide d'un objet étrange mais a ce moment je me réveil, je venais de me cogner violemment la main contre ma table de chevet

Peu de temps plus tard je réussis afin a me rendormir, je pensais alors a une seule chose retrouve mes compagnons de rêve pour avancer. Cependant quelque chose n'allais pas, je ne me rappeler plus du nom de la ville, un seul nom me vient a l'esprit. L'instant suivant je retrouvais dans une froide et terrifiante. Pas le temps de réfléchir je parti dans une direction tête baissé je ne fis pas attention a ce qui m'entourais. Rapidement je me retrouvas bloque devant une sorte de passeur qui demandais d’étrange cristaux noir comme paiement, étant pris de panique j’assimilai un peu ce que je trouvé aux hasard dans les alentours pour pouvoir le payer. Je ne fis que peu attention, a ce qui ce passa mais je me rappel que c'est cristaux était aussi sombre que celui de la tour d'il y a 2 semaines. Un long moment plus tard la "navette" se stoppas dans un endroit familier, prés du ponton ou le ferry passait, il ne mis que peu de temps a arriver pour me ramener a la ville. Je retrouvas enfin mes compagnons non loin de l'auberge, ou j'allais enfin pourvoir me reposer. A mon réveil je retrouvas mais compagnons en pleine discutions avec la princesse, ils venaient de nous obtenir un laisser-passer pour la bibliothèque et des information sur ce que nous devions chercher. Nous avons donc trouvée dans la bibliothèque un endroit ou chercher un des artefacts en question. Nous y allons en passant pars le nexus, a notre arriver nous étions dans un désert. Je me réveillas ensuite.

Verrouillé

Revenir à « Campagne Rêves de Cristal - « Le cauchemar de l'Insomniaque » »