Colonial Gothic: une aventure sans retour

Que dissimule cette forêt?

Toutes les infos sur nos prochains scénarios.
Avatar de l’utilisateur
Alexène
Shah du Désert
Shah du Désert
Messages : 337
Inscription : 12 nov. 2016, 18:39

Colonial Gothic: une aventure sans retour

Message par Alexène » 17 août 2019, 10:52

Image

Le chasseur Abenaki courrait à perdre haleine à travers la forêt. Il devait fuir. Vite. Loin. Si ses poursuivants le rattrapaient, la mort n'était pas la pire chose qui l'attendait.

La journée avait pourtant commencé de manière ordinaire. Lui et ses compagnons était sur la piste d'un groupe de chevreuils, la chasse s'annonçait bonne. Puis, tandis qu'ils s'enfonçaient dans les bois, les choses étaient devenu... différentes. Peu à peu, les arbres semblaient devenir pourrissant, la neige qui tombait du ciel avait des allures de cendre, le ciel prenait une teinte rougeâtre. Alors que le groupe songeait à rebrousser chemin, ils étaient apparus. Eux, que les anciens n'osaient évoquer qu'en chuchotant. Eux, que tous prenaient pour un mythe. Ils étaient là.

Le chasseur était le dernier survivant du groupe, et fuyait la mort à ses trousses. En comparaison des lieux qu'il fuyait, même les territoires contrôlés par les Anglais ou les Iroquois avaient l'air sûrs.


Le jeu:
Colonial Gothic est un jeu de rôle d'horreur et/ou d'aventure, prenant place au Québec en 1754. Les joueurs incarnent des hommes et des femmes travaillant pour le compte d'une organisation secrète chargée de lutter contre les menaces surnaturelles en Nouvelle-France. Dans le présent scénario, les joueurs doivent enquêter sur un comptoir au fin fond de la forêt qui ne donne plus signe de vie.

Le système
Lorsqu'il y a une action incertaine à résoudre, les joueurs lancent deux dés 12, et rajoutent leur valeur d'attribut ou de compétence correspondant à la somme. Ils doivent atteindre un seuil de réussite qui est plus ou moins haut suivant l'épreuve.

Les personnages
La feuille de personnage est assez rapide à créer, mais des prêts-tirés seront également mis à disposition.

L'ambiance
Comme le laisse deviner le texte de présentation, l'ambiance se veut sérieuse.

La date
Un mardi ou un jeudi, de préférence avant la rentrée des classes, vu qu'à ce moment-là je devrai retourner bosser.

Nombre de joueurs/joueuses
De trois à cinq.
Du sang et des âmes pour notre Seigneur Arioch!

Revenir à « Scénarios ponctuels »